14 juillet 2013 twitter Google+ facebook Email

LE VIOLONCELLE BAROQUE : RÉCITAL

 

Elena ANDREYEV, violoncelle

 

 

PROGRAMME

Au 17e siècle, alors que la France se consacre à la famille des violes, l’Italie investit celle des violons. Parmi les premiers à explorer les capacités du violoncelle solo, s’illustre le bolognais Domenico GABRIELI. Mais c’est Jean-Sébastien BACH qui va atteindre d’emblée les sommets du genre avec ses six célèbres suites pour violoncelle seul.

Domenico GABRIELI (1651-1690),
Ricercar en Ré mineur
Ricercar en Sol mineur
Ricercar en Ré Majeur

Giovanni Battista VITALI (1632-1692),
Chaconne en do majeur

Jean-Sébastien BACH (1685 - 1750),
Suite N°1 en sol majeur BWV 1007 (1720)
Suite N° 3 en Do Majeur BWV 1009 (1722)

Elena Andreyev a étudié en France, en Russie, puis s'est perfectionnée auprès de Robert Cohen et de Christophe Coin. Son parcours tissé de rencontres, de curiosités, d'appétits de toutes sortes lui a permis de développer un art à la croisée de bien des chemins : de l'opéra baroque (les Arts Florissants) à la musique improvisée (Fred Frith, Antonin-Tri Hoang), en passant par la musique de chambre (trio anpapié) le théâtre musical et la création d'oeuvres contemporaines (Atem, ensemble s:i.c.) - un art inséparable d'une écriture poétique, photographique, plastique, de sorte que chaque geste, chaque sensation trouverait sa conséquence dans quelque forme conjointe, quelque expression amie .

Elena Andreïev s’est produite à Montplacé en 1993, avec la CAPELA PÉRÉGRINA (Dir. Vincent BERTHIER DE LIONCOURT)…

… Il y a juste vingt ans !

Domenico GABRIELLI Jean-Sebastien BACH